Vous êtes ici > Accueil > Clownanalyse > Références > Extraits de presse

Clownanalyse

Extraits de presse

  • Courrier des Cadres

    "L’intervention des clownanalystes renoue le dialogue. Je savais que le changement de culture de l’entreprise ne serait pas facile, explique Jean Camet, responsable du réseau des aluminiers Technal, mais leur prestation a bluffé tout le monde.

    Elle a permis de reprendre les discussions ensuite beaucoup plus calmement."

    Le Courrier des Cadres N°29


  • FNAREN 2015

    "Un miroir décalé pour penser notre pratique professionnelle ?" ou l’analyse des interventions en Clownanalyse de Pissenlit et Rosalie lors du Congrès National 2015 à Cenon.

    Vous pouvez télécharger l’article complet au format PDF de la parution "Envie d’école n° 85"  :

    (1.3 Mo)...

    Consulter le thème de cet événement
    Consulter le livre d’or de cet événement


  • La Dépêche du Midi - juin 2017

    Les 20 ans de Chorus bien fêtés

    Cliquez sur l’icone pour lire l’article...


  • La Dépêche du Midi : Forum Alzheimer

    La Dépêche du Midi : La maladie d’Alzheimer et les troubles apparentés : du dépistage à la prise en charge

    La Dépêche du Midi : Forum Alzheimer

  • Le Courrier Picard du 21 octobre 2006

    Hand’t’Aisne, raccourci de "Handicap travail Aisne" a donc dix ans. Un amphithéâtre Mercure plein a participé jeudi soir à l’anniversaire de l’association reconnue Organisme d’insertion et de placement pour les travailleurs handicapés depuis janvier 1996. (...)

    Le président d’Hand’t’Aisne, Michel Caron a rappelé l’histoire, le fonctionnement, la vocation et les résultats de son association présente sur l’ensemble de l’Aisne. (...)
    Une chargée de mission Ahlam Benlemselmi a brossé un tableau plutôt sombre du département de l’Aisne, sur le plan de l’emploi et la formation, insistant sur le clivage nord-sud, déforable à la Thiérache en particulier. Elle a rappelé que la population de l’Aisne n’est pas imposable sur le revenu à 54% et à 66% en Thiérache. Terminant sur une note plus optimiste, elle a parlé de secteurs qui embauchent : le BTP pour le grand Laonnois et la Thierache, la maintenance dans le Saint-Quentinois, la logistique dans le Soissonnais et le commerce dans le Chaunois. "Je vois mal mes patients atteints de lombalgie postulant pour le BTP", a réagi une femme médecin.

    Deux clowns ont alors fait une apparition remarquée. "Il y en a du monde ici. Les handicapés ça donne du boulot aux autres", se sont exclamés les Bataclowns.

    N.T.
    "Le Courrier Picard"


  • Lien Social - juillet 2017

    Ecouter le clown en soi

    Cliquez sur l’icone pour lire l’article...


  • Lien Social - mai 2017

    Côté humour, Lien Social a de la suite dans les idées !

    Cliquez sur l’icone pour lire l’article...


  • Lien Social - octobre 2016

    Une impertinence rieuse et fort sérieuse

    Cliquez sur l’icone pour lire l’article...

    Article Lien Social oct 2016

  • NEGOCE AGRICOLE CENTRE-ATLANTIQUE

    Rosalie & Maboulette au Congrès du NEGOCE AGRICOLE CENTRE-ATLANTIQUE le 22 mai 2015. Nos actrices clownes intervenantes sociales ont construit des sketches traitant du remplacement de la population vieillissante au cœur des exploitations agricoles familiales.

    Vous pouvez télécharger l’article complet au format PDF de l’hebdomadaire agricole "L’agriculteur Charentais"  :

    (28 Ko)...

    Consulter le thème de cet événement


  • Canal Plus

    "Les clownanalystes du Bataclown font un travail de synthèse considérable pour amener par l’humour cette possibilité de rire de certaines pratiques ou de certaines évolutions et repartir rechargé dans les services...

    J’ai le sentiment qu’ils ont déjà tout compris des problématiques internes, du fonctionnement du système..."


  • Le Monde

    "Leur présence dans d’austères colloques ou manifestations traditionnelles d’entreprises paraît incongrue. Mais les clownanalystes font profession de "fous du roi" qui passent au crible les relations humaines."

    Michel Noblecourt. Le Monde


  • Stéphane Paoli (France Inter)

    Victor et Rosalie, clownanalystes du Bataclown.

    "Ils voient tout, et même la part infime de nos comédies humaines. Mais s’ils nous débarrassent d’un coup de nos masques, ils ont l’élégance de nous faire croire qu’ils sont pareils que nous. Et nous rions soulagés. C’est dire s’ils sont forts !"

    Stéphane Paoli


  • La Croix

    "Avec une bonne dose d’empathie, allant à l’essentiel, le Bataclown présente aux participants un miroir sans complaisance mais sans méchanceté de leurs travaux et réflexions.

    Une illustration imaginée des propos placidement tenus, qui fait rire d’abord, réflichir ensuite."

    Odile Naudin. La Croix


  • Lien Social

    Prenez un clown avec son nez rouge, un air naïf et des accessoires inattendus. Ajoutez une bonne pincée d’analyse et un zeste de Marx Brothers. Vous obtenez un clownanalyste prêt à intervenir dans nos congrès, colloques, séminaires et autres assemblées. Voici les fous du roi "new-look".

    J. Vachon. Lien Social


  • Les Nouvelles Calédoniennes

    "Bataclown : un Zeste d’humour au Salon International du Livre Océanien !

    La manifestation bat son plein depuis vendredi à Poindimié. Une grande nouveauté apporte sans conteste du piment, de l’énergie et de la fulgurance aux débats : la clownanalyse de Victor et Rosalie."

    Les Nouvelles Calédonniennes. Nouméa.


  • Le Sillon, Université de l’Innovation Rurale.

    "Ils sont ces nouveaux sages dont les interventions au cours d’un congrès, en détendant l’atmosphère, traitent avec beaucoup de pertinence et d’à propos des sujets débattus."

    Le Sillon, Université de l’Innovation Rurale. Marciac.


  • Le Nouveau Quotidien (Suisse)

    "A Lausanne, ils ont réussi à dérider le "Forum de l’Economie Vaudoise" qui traitait de l’hilarant problème des liens entre banques et entreprises innovantes...

    Les clownanalystes excercent principalement en France, en Suisse, mais personne ne doute du brillant avenir réservé à ce métier de sages."

    Robert Marmoz. Le nouveau quotidien (Suisse).°


  • Revue CLIC (Suisse)

    Les clownanalystes du Bataclown

    Pissenlit et Maboulette

    "Un couple fort attachant, venu de Toulouse, a accompagné les puéricultrices durant leurs deux jours de congrès. Pissenlit et Maboulette, nez rouges bien accrochés, ont reproduit à leur sauce les thèmes abordés par les deux intervenants, provoquant éclats de rire, parfois jusqu’aux larmes chez les participants.

    Alliant un esprit de synthèse brillant à un comportement désopilant, tout en restant juste et respectueux, notre couple, alias Jean-Bernard Bonange et Karima Zaïz, s’est ainsi aventuré dans les méandres de la vie familiale, recomposant un foyer, recherchant le père difficile, traversant dépression et doute, sortant enfants de "poches" ad hoc, dénouant ses problèmes. Les difficultés surmontées, il s’est finalement jeté à la "mer" pour, gaiement, "en faire un troisième"...."

    Françoise Taillens

    CLIC, Revue de l’association suisse des infirmières puéricultrices ASISP


  • Aujourd’hui en France / Le Parisien

    DERIDER un séminaire un peu trop technique, dynamiser un congrès ou une convention, apporter de la distance dans les débats ? Et pourquoi pas faire appel à un clown ? Avec leur nez rouge et leur costume bigarré, ils débarquent dans les entreprises, pour aborder sans complexe tous les domaines et toutes les situations. Ainsi, lors d’une conférence à Bruxelles, Philippe Guichandut, directeur exécutif du Réseau Européen de la microfinance, a t-il fait appel à la troupe des Clownanalystes, l’une des rares compagnies françaises sur ce créneau. "Nous voulions apporter, en plus du contenu, des moments plus interactifs, plus pédagogiques", raconte-t-il. Entre chaque atelier, les clowns de la troupe ont doncinterprété des sketches, intervenant à plusieurs reprises durant cinq à dix minutes. "C’est très impressionnant. Ils ont été capables de faire ressortir une véritable synthèse des débats en quelques idées-forces et de les mettre en scène avec humour", s’enthousiasme Philippe Guichandut.

    Créée en 1985, basée près de Toulouse, la troupe des Clownanalystes intervient de son côté dans l’Europe entière. Ses clients : des grandes entreprises comme Sanofi-Aventis ou la Caisse d’Epargne. Si les sketches sont en grande partie improvisés, les Clownanalystes mènent un vrai travail de documentation en amont."Nous nous informons sur la culture de l’entreprise et le contenu de la conférence afin, lors de notre intervention, de mieux rendre compte des débats. Ensuite, nous avons carte blanche. Nos personnages apportent un regard plein d’humanité. Nous sommes les nouveaux fou du roi. Notre nez rouge, c’est notre passeport" (...)

    Jean Abbiateci
    "Le Parisien / Aujourd’Hui en France Economie"


  • Secrétariat à l’Egalité et à la Famille du Canton du Vallais (Suisse)

    Extrait de l’article
    ....

    Vous pouvez télécharger l’article complet au format PDF :

    Le Vallais manque de structures d’accueil

    (1,1 Mo)